Emplacement temporaire de ce fichier

Le point fort de cette variante c’est la vitesse d’exécution du mouvement et qui dit déplacement dit perte de temps…. Donc pas de déplacement (ou le moins possible !)

 

·         Les 2 partenaires sont  perpendiculaires l’un à l’autre en position de combat, l’attaquant à les mains placés en position TKR de base

·         L’opportunité pour réaliser cette technique c’est que le défenseurs ouvre, ou laisse un passage pour la hanche de l’attaquant (le pied gauche du défenseur est en arrière = ouverture de l’angle jambe / tronc).

·         L’attaquant déséquilibre le partenaire en opérant une traction des bras vers lui et vers le haut.

·         Simultanément l’attaquant pivote sur ses pieds, fléchit les jambes et engage la hanche pour « percuter » le bassin du partenaire qui se retrouve projeté.

·         Souvent la hanche de l’attaquant ne passe pas complètement, le contrôle est moyen et la chute peut -être un peu rude (à travailler avec tapis du chute).

·         Le but de cette technique est vraiment de réaliser très rapidement la projection. A travailler avec des lutteurs et lutteuses maîtrisant déjà la prise de base

 Sur la vidéo cidessous  Entre 2’ et 2’30,vous pourrez voir Régine Le Bloas réaliser 2 fois ce mouvement (à gauche) qui ne donne pas de résultat, ce coup ci, faute de contrôle mais qui reste diablement efficace. Le Skol Speïed est spécialisé dans ce mouvement (Erwan Puillandre).

Vidéo gouren Fede 2002